Fonds 0132 - Laurent Desjardins

Zone du titre et de la mention de responsabilité

Titre propre

Laurent Desjardins

Dénomination générale des documents

  • Document textuel
  • Document graphique

Titre parallèle

Compléments du titre

Mentions de responsabilité du titre

Notes du titre

Niveau de description

Fonds

Cote

CA ASHSB 0132

Zone de l'édition

Mention d'édition

Mentions de responsabilité relatives à l'édition

Zone des précisions relatives à la catégorie de documents

Mention d'échelle (cartographique)

Mention de projection (cartographique)

Mention des coordonnées (cartographiques)

Mention d'échelle (architecturale)

Juridiction responsable et dénomination (philatélique)

Zone des dates de production

Date(s)

Zone de description matérielle

Description matérielle

332 cm documents textuels
0,3 cm de documents iconographiques; 15 photographies

Zone de la collection

Titre propre de la collection

Titres parallèles de la collection

Compléments du titre de la collection

Mention de responsabilité relative à la collection

Numérotation à l'intérieur de la collection

Note sur la collection

Zone de la description archivistique

Nom du producteur

(1923 - 2012)

Notice biographique

Laurent Louis Desjardins, fils de Joseph Antoine Roy dit Desjardins et de Valentine Lapointe dit Desautels, est né le 15 mars 1923 à Saint-Boniface. Il a fait ses études à la Maison Chapelle, au Juniorat de Saint-Boniface, aux Collèges de Saint-Paul et de Saint-Boniface, et au Collège des embaumeurs de Cincinnati. Il a été membre de la Marine canadienne durant la deuxième guerre mondiale à bord du navire HMCS St-Boniface. Après ses études, il pris en main l'entreprise familiale de pompes funèbres (alors nommée la compagnie Desjardins-McGee) avec un partenaire, Tom McGee. En 1950, il fut élu échevin de la ville de Saint-Boniface. En 1959, il a été élu membre de l'assemblée législative du Manitoba, représentant le parti libéral. Il y fut réélu en 1962, 1966 et 1969. En juillet 1969, ne partageant pas les vues du parti libéral au sujet du bilinguisme, il quitta les rangs du parti pour se joindre au nouveau parti démocratique de M. Edward Schreyer. Il a été nommé adjoint législatif au premier ministre Schreyer et directeur du Secrétariat provincial des Relations fédérales, provinciales et culturelles. En 1971, il est nommé Ministre du Tourisme, des Loisirs et des Affaires culturelles, devient responsable des sports et des parcs provinciaux, organise la première conférence de « Manitoba Mosaic » et développe une politique sur le multiculturalisme.
Lors de l'élection de 1973, il perdit en faveur de Paul Marion, candidat libéral. Contestant des irrégularités électorales, il a été réélu aux partielles de 1974. Il est nommé Ministre de la Santé et du Développement social, devient président de la Commission des Services de Santé du Manitoba. Il est aussi responsable des Loteries et est chargé de développer la Loi sur les loteries.
Il gagna ses élections de nouveau en 1977 et devient critique de l’opposition pour les domaines de la Santé, du Développement social, de la Condition physique, des Sports, des Loisirs et des Loteries du Manitoba. Après les élections de 1981, il est nommé Ministre de la Santé, Ministre de la Condition physique, des Sports et des Loisirs, et il est aussi responsable des Loteries. En 1985, après avoir quitté les Loteries, il devient aussi Ministre des Affaires urbaines.
En 1988, il quitte la vie politique et accepte le poste de directeur de la Manitoba Health Organizations Inc. (MHO). Il prend sa retraite en février 1990 mais reste actif dans la communauté et fait part de plusieurs conseils administratifs d’organisations et de comités tels que Sport Manitoba, Manitoba Lottery Policy Review Committee, la Corporation du Centre hospitalier Taché / Foyer Valade Inc. et la Clinique Youville Inc.
Laurent Desjardins à toujours aimé les sports tel que le baseball, le hockey et le football. Il a joué entre autres pour le Collège de Saint-Boniface, le Collège de Saint-Paul, des clubs communautaires tels que les Lions du Club Belge, les Falcons de la rue Dubuc et les Athlètiques et pour la Marine canadienne et les Winnipeg Blue Bombers.
Durant sa carrière politique, il a été un ardent défenseur des droits des francophones au Manitoba et a assuré l'appui financier du gouvernement du Manitoba pour la construction de l'Institut pédagogique du Collège de Saint-Boniface et du Centre culturel franco-manitobain. Il appuya aussi des organismes comme les 100 Nons, le Cercle-Molière, Les Intrépides et le Festival du Voyageur. Il a aussi travaillé à assurer un meilleur financement public des écoles libres (privées).

Historique de la conservation

Les documents ont été reçus directement de Laurent Desjardins qui les conservait chez lui jusqu'au moment de la donation.

Portée et contenu

Ce fonds documente l'histoire de famille, la vie et la carrière politique de Laurent Desjardins alors qu'il était échevin de la ville de Saint-Boniface, membre de l'assemblée législative du Parti libéral du Manitoba et puis du Nouveau Parti démocratique du Manitoba. Sont particulièrement documentées ses activités dans les domaines du tourisme, des affaires culturelles, des loisirs, de la santé, des loteries, du financement publique des écoles libres (écoles privées), des droits des francophones, des services gouvernementaux en francais et des services aux personnes âgées. Plusieurs dossiers documentent les nombreuses campagnes électorales au cours desquelles il a été candidat. On y trouve des informations sur le Parti libéral du Manitoba et sur le Nouveau Parti démocratique du Manitoba. Des renseignements généalogiques sur les familles Martel, Desjardins et Desautels complètent le tout.
Les documents comprennent des rapports, des coupures de presse, des copies du journal des débats de l'assemblée législative du Manitoba et de la correspondance. Plusieurs spicilèges documentent la vie politique des années 1960 à 2000 dans les domaines de prédilection de Laurent Desjardins.
Ce fonds documente les activités de Laurent Desjardins lors de sa carrière.
Ce fonds est divisé en séries:
Salon funéraire
Député à l'Assemblée législative
Activités après la vie politique
Documents personnels

Zone des notes

État de conservation

Bon état en général. La colle utilisée dans les spicilèges est sèche et donc, plusieurs documents sont détachés.

Source immédiate d'acquisition

Classement

Langue des documents

  • anglais canadien
  • français canadien

Écriture des documents

Localisation des originaux

Disponibilité d'autres formats

Restrictions d'accès

Ouvert. Ces documents sont disponibles sans restrictions, sauf pour le dossier 0132/2002/246 qui est sous restrictions jusqu'en 2028.

Délais d'utilisation, de reproduction et de publication

L'autorisation du service des archives est requise pour toute reproduction.

Instruments de recherche

Consultez l'instrument de recherche à l'adresse suivante: http://archivesshsb.mb.ca/AdvSearch.aspx

Les documents de ce fonds se trouvent dans:
Boîtes : 1977 à 1990 et 1992 à 2002
Photographies : SHSB 45134 à SHSB 45148
Grands formats : G285

Éléments associés

Éléments associés

Accroissements

90 05 02 et 2000 12 02

Note générale

Voir aussi le livre de Bernard Bocquel intitulé Laurent Desjardins : un sportif en politique, publié en 2008 par Les Éditions du Blé.

Identifiant(s) alternatif(s)

Zone du numéro normalisé

Numéro normalisé

Mots-clés

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Mots-clés - Noms

Mots-clés - Genre

Zone du contrôle

Identifiant de la description du document

Identifiant du service d'archives

Règles ou conventions

Statut

Final

Niveau de détail

Moyen

Dates de production, de révision et de suppression

8 mars 2013

Langue de la description

Langage d'écriture de la description

Sources

Zone des entrées

Sujets associés

Personnes et organismes associés

Lieux associés

Genres associés