Print preview Close

Showing 2 results

archival descriptions
La Société historique de Saint-Boniface Corporation archiépiscopale catholique romaine de Saint-Boniface Louis Riel
Print preview View:

Alexandre-Antonin Taché

Cette série contient surtout de la correspondance, généralement manuscrite, qui documente toute cette période de l'histoire francophone, catholique et missionnaire dans l'Ouest canadien. La série contient donc des documents portant sur la création et l'évolution d'un grand nombre de paroisses. On y est renseigné sur les communautés religieuses catholiques ainsi que sur l'archidiocèse de Saint-Boniface. On y trouve de plus de nombreux écrits, articles et coupures de presse, ainsi que de la correspondance portant sur la Question scolaire du Manitoba. La série contient en outre un grand nombre de factures qui documentent la vie commerciale de Saint-Boniface et de Winnipeg et l'approvisionnement des nombreuses missions de l'Ouest. La correspondance envoyée et reçue par Mgr Taché est une source importante d'information sur les activités missionnaires dans l'Ouest, sur les relations de l'Église catholique avec les populations autochtones, sur la résistance des Métis en 1870 et en 1885 ainsi que sur l'évolution générale de l'Ouest canadien. La série Taché contient des lettres de presque tous les personnages politiques canadiens de l'époque, de John A. Macdonald et George-Étienne Cartier à Louis Riel et John Schultz. La série couvre l'époque de la création de la province du Manitoba, des Territoires du Nord-Ouest et de la colonisation de l'Ouest.

Taché, Alexandre-A., 1823-1894

Corporation archiépiscopale catholique romaine de Saint-Boniface

  • CA ASHSB 0075
  • Fonds
  • 1818 au présent, predominant 1860 au présent

Les archives de la Corporation archiépiscopale catholique romaine de Saint-Boniface documentent l'établissement de la première mission dans le Nord-Ouest et le développement subséquent de l'Église catholique dans l'Ouest canadien jusqu'au début du XXe siècle. Par la suite, les archives documentent plutôt le développement de l'archidiocèse de Saint-Boniface. Les documents pré 1860 comprennent surtout des copies de lettres et de rapports ayant trait à l'établissement de la colonie de la Rivière-Rouge, à l'histoire de la population métisse et au développement des missions catholiques auprès des Premières Nations dans l'Ouest. Pour la période Provencher, on y trouve des copies de la correspondance de Norbert Provencher aux évêques de Québec et à d'autres destinataires dont Amable Dionne, marchand à Kamouraska; des copies de la correspondance de différents missionnaires et d'employés ou d'actionnaires de la Compagnie de la Baie d'Hudson; des copies de lettres de Georges-Antoine Belcourt et de Sévère-Joseph-Nicolas Dumoulin ainsi que des bulles diverses. La période de 1860 à 1915 comprend une abondante correspondance des missionnaires et des curés de paroisses et de laïcs. On y trouve aussi les rapports de mission. Sauf de rares exceptions, Alexandre Taché ne faisait pas de copies de ses lettres. Sont particulièrement documentées les questions de l'entrée du Manitoba dans la Confédération canadienne, l'affaire Riel, les écoles et la colonisation. Pour la période Taché, la correspondance reçue comprend des lettres de Louis Riel, des membres du clergé de Saint-Boniface et d'ailleurs, des évêques de Québec et des membres des Oblats de Marie-Immaculée. Des recensements et divers renseignements statistiques ainsi que des rapports documentent certaines paroisses du diocèse de Saint-Boniface. On y trouve des renseignements au sujet des relations entre Mgr Vital Grandin et le département des affaires indiennes, sur les évènements de 1870 et l'entrée du Manitoba dans la Confédération canadienne, sur le soulèvement de Batoche (1885), sur les écoles françaises et catholiques du Manitoba. Les activités financières et l'administration des biens fonciers du diocèse sont documentés par des états de comptes, des factures de différentes personnes et compagnies, des actes de ventes, de la correspondance et des rapports. La sous-série des actes notariés est constituée à partir des années 1871. Sont aussi documentés les institutions qui relèvent ou transigent avec le diocèse dont le Collège de Saint-Boniface, les Soeurs de la Charité de Montréal, les Oblats de Marie-Immaculée. En 1896, la correspondance devient plus considérable dans la mesure où Adélard Langevin inaugure le système des doubles de lettres envoyées et que le nombre de paroisses du diocèse augmente. Le fonds comprend aussi certains documents de la procure : factures, commandes, documents notariés de vente, des testaments. Pour la période Adélard Langevin, on y trouve la correspondance reçue par Langevin, et à partir de novembre 1895, les livres aux lettres documentent la correspondance envoyée. L'administration des paroisses y est documentée. En plus de la correspondance reçue de nombreuses personnes, on y trouve la correspondance aux évêques du Canada, aux membres du clergé, à différentes communautés religieuses, aux Congrégations du Vatican et à différents représentants de gouvernements. Plusierus associations pieuses y sont documentées. On y trouve aussi de la documentation au sujet des Ruthènes, des Polonais, des écoles amérindiennes, du Collège de Saint-Boniface, du Petit Séminaire et au sujet de la question des écoles. Des spicilèges documentent les sujets particulièrement brûlant comme la question des écoles. Les activités financières sont documentées par des rapports comptables, des reçus et des dossiers particuliers dont ceux de la commune de Saint-Boniface. Le fonds contient aussi un enregistrement audio-visuel de l'ordination de Mgr Raymond Roussin.

Corporation archiépiscopale catholique romaine de Saint-Boniface