Fonds 0034 - La Liberté

Title and statement of responsibility area

Title proper

La Liberté

General material designation

Parallel title

Other title information

Title statements of responsibility

Title notes

Level of description

Fonds

Reference code

CA ASHSB 0034

Edition area

Edition statement

Edition statement of responsibility

Class of material specific details area

Statement of scale (cartographic)

Statement of projection (cartographic)

Statement of coordinates (cartographic)

Statement of scale (architectural)

Issuing jurisdiction and denomination (philatelic)

Dates of creation area

Date(s)

  • 1913 au présent (Creation)
    Creator
    La Liberté

Physical description area

Physical description

1429 photographies : n&b et coul.
1413 négatifs et plusieurs rouleaux qui n'ont pas été traités.
612,5 cm d'imprimés

Publisher's series area

Title proper of publisher's series

Parallel titles of publisher's series

Other title information of publisher's series

Statement of responsibility relating to publisher's series

Numbering within publisher's series

Note on publisher's series

Archival description area

Name of creator

Administrative history

Au début du XXe siècle, la presse catholique était en plein épanouissement. En 1906, les Oblats de Marie-Immaculée fondait la West Canada Publishing Co. qui publiait quatre journaux catholiques visant les groupes ethniques des Anglais, des Allemands, des Polonais et des Ruthènes. Les Oblats firent construire sur l'avenue McDermot un édifice abritant les presses de la West Canada Publishing Co. Ce fut dans cet édifice que les bureaux de La Liberté et plus tard de La Liberté et le Patriote furent abrités pendant près de soixante ans. La Liberté a été d'abord la propriété de la West Canada Publishing Co. (20 mai 1913 au 23 septembre 1925) puis de la Canadian Publishers Ltd. (septembre 1925 au 16 avril 1941). Les Oblats de Marie-Immaculée étaient les principaux actionnaires de ces compagnies. L'idée de publier un périodique qui ferait la promotion et la défense de 'la cause française et catholique' fut lancée par Mgr Adélard Langevin le 20 mars 1912 lors d'une convention de la 'Section manitobaine de la Société du Parler français au Canada' tenue au Collège de Saint-Boniface. Hector Héroux, qui travaillait au Devoir, fut embauché comme premier rédacteur et dirigea les destinées de La Liberté de mai 1913 à avril 1923. Le premier numéro fut publié le 20 mai 1913. La Liberté avait adopté la même devise que Le Métis, 'Dieu et mon droit'. La Liberté se voulait en dehors des partis politiques et déclarait chercher 'l'union de tous les Canadiens-français', ne la croyant 'possible que sur le terrain national et religieux'. Au cours des années, La Liberté bénéficiait de correspondants bénévoles de la campagne qui assuraient une alimentation de nouvelles des centres ruraux franco-manitobains. Le 10 juillet 1923, Donatien Frémont devenait le deuxième rédacteur de La Liberté, et ce jusqu'au 16 avril 1941 alors que La Liberté était fusionnée à Le Patriote pour devenir La Liberté et le Patriote se donnant comme devise 'Notre foi, notre langue. Dieu et mon droit' dès le numéro du 30 avril 1941. Le propriétaire en demeurait la Canadian Publishers Ltd. jusqu'au 25 mars 1970. Donatien Frémont en a été le premier rédacteur jusqu'au 22 octobre 1941. Léo Lafrenière, o.m.i., en a ensuite été le rédacteur jusqu'au 6 juillet 1956. La relève a été assurée par Raymond Durocher o.m.i. (13 juillet 1956 au 14 septembre 1962), puis par Roméo Bédard o.m.i. (21 septembre 1962 au 21 décembre 1967) et Jean-Paul Aubry o.m.i. (4 janvier 1968 au 8 septembre 1971). À partir du 1 avril 1970, Presse Ouest Limitée en devenait le propriétaire, ses principaux actionnaires étant les Oblats de Marie-Immaculée, La Société franco-manitobaine et l'Association culturelle franco-canadienne de Saskatchewan.

Le 27 octobre 1971, Le Patriote a été séparé de La Liberté et le Patriote. L'hebdomadaire conservait le nom de La Liberté, toujours l'hebdomadaire des Franco-manitobains. Sa devise devenait alors 'Protéger la dignitié de la personne humaine et assurer la qualité journalistique'. Elle se donnait pour mandat de 'faire du reportage honnête et objectif de l'actualité manitobaine'. Le propriétaire demeurait Presse-Ouest Limitée dont le principal actionnaire était maintenant la Société franco-manitobaine. Les rédacteurs ont été : Arthur Dupuis (du 27 octobre 1971 au 12 avril 1972), Hubert Pantel (du 19 avril 1972 au 10 juillet 1974), Joël Delafond (17 juillet au 28 août 1974), Daniel Cadet (28 août au 4 décembre 1974), Jean-Paul Aubry o.m.i., (comme collaborateur spécial du 4 décembre 1974 en mars 1975). Par la suite les rédacteurs en chef suivants assurent la continuité du journal : Jean-Jacques Le François (du 19 mars 1975 au 12 janvier 1978), André-Yves Rompré (du 28 septembre 1978 au 18 septembre 1980), Bernard Bocquel (du 25 septembre 1980 au 19 août 1981), Jean-Pierre Dubé (de septembre 1982 au 14 septembre 1984), Bernard Bocquel (de novembre 1984 à avril 1990), Yves Chartrand (d'avril 1990 à août 1993), Jean-François Lacerte (d'août 1993 à avril 1997), Sylviane Lanthier (d'avril 1997 à avril 2000 et d'avril 2004 à octobre 2009), Pascal Dubé (d'avril 2000 à avril 2004). Depuis octobre 2009, Sophie Gaulin est directrice et rédactrice en chef.

Custodial history

Les archives de La Liberté ont été tranférées périodiquement à la Société historique de Saint-Boniface à partir des années 1970. Dès 1973, La Liberté, consciente de l'importance de ses archives et soucieuse de leur assurer une bonne préservation, adopte le «Projet Archives» et dépose une partie de ses documents à la Société historique de Saint-Boniface. En septembre 1983, un permier don de négatifs est fait à la Société historique de Saint-Boniface. L'ensemble des archives a été officiellement donné à la Société historique de Saint-Boniface le 1 avril 2010. Grâce à un financement du Conseil consultatif chargé des subventions destinées au patrimoine de la Province du Manitoba, un traitement initial et une description sommaire a été complétée en 2010-2011. Le don a été évalué par un comité du Conseil national d'évaluation des archives en 2011.

Scope and content

Au cours de son existence, La Liberté (et La Liberté et le Patriote) offre à ses lecteurs les contenus suivants : des éditoriaux surtout sur les questions scolaires, linguistiques et religieuses; de l'information pour les femmes (rubriques féminines, mode, recettes de cuisine, éducation des enfants, etc.); des informations religieuses et des directives pastorales et morales; une chronique agricole; des nouvelles des villages franco-manitobains comprenant des chroniques de villages; des nouvelles de Saint-Boniface et de Winnipeg et des nouvelles nationales et internationales. Les questions linguistiques et les questions portant sur les droits des francophones, tant dans le contexte provinciale que nationale, ont occupé une importante place dans l'hebdomadaire. Plusieurs manchettes relatent des événements de la première guerre mondiale et la deuxième. Au cours des années La Liberté (et La Liberté et le Patriote) sert d'auxiliaire aux maisons d'éducation, institutions de charité, sociétés, cercles et clubs de toutes sortes en permettant la circulation d'informations.

Notes area

Physical condition

Bon état.

Immediate source of acquisition

Arrangement

Language of material

Script of material

Location of originals

Availability of other formats

Restrictions on access

Aucune restriction à l'accès.

Terms governing use, reproduction, and publication

L'autorisation du service des archives est requise pour toute publication.

Finding aids

Consultez l'inventaire des photographies à l'adresse suivante: http://archivesshsb.mb.ca/search.aspx

Associated materials

Related material: La Société historique de Saint-Boniface, Sujets, 1.2/212; 1.2/215

Related materials

Accruals

Alternative identifier(s)

Standard number area

Standard number

Access points

Subject access points

Place access points

Name access points

Genre access points

Control area

Description record identifier

Institution identifier

Rules or conventions

Status

Level of detail

Full

Dates of creation, revision and deletion

Language of description

  • French

Script of description

Sources

Accession area

Related subjects

Related people and organizations

Related places

Related genres