Fonds 0384 - Henry Fisher et George d'Eschambault

Title and statement of responsibility area

Title proper

Henry Fisher et George d'Eschambault

General material designation

Parallel title

Other title information

Title statements of responsibility

Title notes

Level of description

Fonds

Reference code

CA ASHSB 0384

Edition area

Edition statement

Edition statement of responsibility

Class of material specific details area

Statement of scale (cartographic)

Statement of projection (cartographic)

Statement of coordinates (cartographic)

Statement of scale (architectural)

Issuing jurisdiction and denomination (philatelic)

Dates of creation area

Date(s)

  • 1820-c1880 (Creation)
    Creator
    Fisher, Henry (1801-1871) et d'Eschambault, George (1803-1869)

Physical description area

Physical description

36 cm de documents textuels

Publisher's series area

Title proper of publisher's series

Parallel titles of publisher's series

Other title information of publisher's series

Statement of responsibility relating to publisher's series

Numbering within publisher's series

Note on publisher's series

Archival description area

Name of creator

Biographical history

Henry Fisher est né à Prairie-du-Chien, Wisconsin, en 1801. Il est le fils de Henry Munro Fisher, représentant de l'American Fur Co., et de Marienne Lasalière. En 1812 sa famille quitte l'endroit à cause du conflit armée qui oppose les colonies britanniques aux États-Unis. En 1816, Henry Fisher entre au service de la Compagnie du Nord-Ouest pour qui il travaille en Saskatchewan comme commis entre 1819 et 1820 et à Moose Lake durant la saison de 1820-1821. Après la fusion des deux compagnies de fourrures, il travaille comme commis pour la Compagnie de la Baie d'Hudson et reste en Saskatchewan. En 1824, il fait partie d'une expédition chargée d'encourager les Piégans à apporter leurs fourrures à Edmonton. L'année suivante il est à la tête du fort Assiniboine. En 1826 il est en charge du Edmonton House et en 1827 de la Rocky Mountain House où il demeure jusqu'en 1832. C'est alors qu'il accompagne le commis en chef John Rowand sur une expédition qui a pour but de détourner les Piégans des traiteurs américains. Henry Fisher reste ensuite à Bow River où il construit le poste de traite connu sous le nom de fort Bow. Il y reste en tant qu'assistant. En 1833, il est à la tête du fort Pitt où il reste jusqu'en 1843 lorsqu'il prend sa retraite. C'est durant cette période qu'il se sépare de sa première épouse, Marguerite Laframboise. En 1844 il reprend son service auprès de la Compagnie de la Baie d'Hudson et est à la tête de fort Ellice. Il est promu commis-en-chef en 1851 et dirige le district de la Rivière-Rouge. En 1853 il est transferré au district de la rivière aux Anglais (English River). Il passe l'hiver de 1853-54 au Lac-La-Ronge et prend ensuite sa retraite en juin 1855. Il aurait possiblement été membre du Conseil d'Assiniboia en 1857. De plus, il aurait été membre du Conseil du Travail et surintendant des routes et transports maritimes en 1865. Il possédait une propriété située dans ce qui est aujourd'hui Saint-Vital. Il est mort le 18 novembre 1871 à Saint-Boniface. Il était alors marié à Louise Berger et avait au moins quatre enfants: Alexander, Élisabeth, Johnny et Madeleine. Georges Fleury d'Eschambault, fils de Louis d'Eschambault et de Gilette Boucher, est né à Québec le 11 février 1803. En 1817 son père se fait promettre une parcelle de terre à la Rivière-Rouge par Lord Selkirk. Deux ans plus tard, Georges se rend dans l'Ouest et arrive aux Fourches le 15 juillet 1819. Il y travaille comme apprenti-commis à Oxford House pour la Compagnie de la Baie d'Hudson. Puis, en 1824, il devient commis au fort Assiniboine. L'année suivante il est envoyé à l'Île-à-la-Crosse où il demeure pendant deux ans. En 1828, il est commis au Lac-La-Ronge. Il épouse en premières noces Marguerite McKenzie en 1835 ou 1836. Leur mariage est régularisé en 1849. En 1841 il devient commis-en-chef au Grand Lac des Esclaves et deux ans plus tard il se dirige vers les forts Norman et Bonne-Espérance. En 1847, il devient traiteur en chef du district de la Saskatchewan avec résidence à Cumberland House. C'est en retournant à l'Île-à-la-Crosse en 1850 qu'il fait la rencontre du père Alexandre Taché o.m.i.. Entre 1853 et 1864, il travaille à la rivière aux Anglais (English River). En 1866 on le retrouve à Cumberland où son épouse Marguerite meurt. En 1868, il se retire à Saint-Boniface et y achète un terrain qui se trouve sur ce qui est devenu aujourd'hui la rue Deschambault. Il épouse en secondes noces Isabelle Hamelin le 5 février 1869. Il meurt subitement le 31 décembre 1870 et son exécuteur testamentaire est Alexandre Taché. Ses biens seront distribués à son épouse et ses enfants: Pierre, Louis, Henri, George, Marie, Suzanne et Joséphine.

Name of creator

Biographical history

Name of creator

Biographical history

Custodial history

Ce fonds se trouvait à l'Archevêché de Saint-Boniface et a été traité en même temps que le fonds de la Corporation archiépiscopale catholique romaine de Saint-Boniface. Dans les années 1970, un projet de traitement des archives a été réalisé. (Voir fonds Lionel Dorge, chemise 25).

Scope and content

Ce fonds contient de la correspondance et des documents financiers et légaux. Une importante partie de ce fonds est composée de documents portant sur la succession de Georges d'Eschambault et de Henry Fisher. Même s'il s'agit en grande partie de documents à nature financière, on y retrouve néanmoins des renseignements sur la vie quotidienne de ces deux facteurs de la Compagnie de la Baie d'Hudson, chefs de familles métisses.

Notes area

Physical condition

Bon état.

Immediate source of acquisition

Arrangement

Language of material

Script of material

Location of originals

Availability of other formats

Restrictions on access

Aucune restriction à l'accès.

Terms governing use, reproduction, and publication

L'autorisation du service des archives est requise pour toute publication.

Finding aids

Un index par correspondant et sujet est disponible.
Consultez l'instrument de recherche à l'adresse suivante: http://archivesshsb.mb.ca/search.aspx

Les documents de ce fonds se trouvent dans les boîtes 115 à 117.

Associated materials

Related material: Fonds Corporation archiépiscopale catholique romaine de Saint-Boniface. Série Procure. - On y trouve la suite des documents portant sur la succession de George d'Eschambault. Fonds Pierre Picton, chemise 643. - Notes de recherche historique et généalogique sur la famille Fisher.

Related materials

Accruals

En mai 1998, la Société historique recevait le dépôt d'une importante partie des archives historiques de la Corporation archiépiscopale catholique romaine de Saint-Boniface parmis lesquelles se trouvait le fonds Henry Fisher et Georges d'Eschambault. En 1998, suite à la construction du Centre du Patrimoine, la Corporation archiépiscopale catholique romaine de Saint-Boniface signait un contrat avec la Société historique de Saint-Boniface pour le dépôt de ses archives dans le nouveau centre. Une importante partie de ces archives a été versée en 1998-1999.

Language of material note

Un grand nombre de documents sont en anglais, surtout ceux qui concernent Henry Fisher.

Alternative identifier(s)

Standard number area

Standard number

Access points

Subject access points

Place access points

Genre access points

Control area

Description record identifier

Institution identifier

Rules or conventions

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

Language of description

  • French

Script of description

Sources

Accession area