Fonds 0140 - Conseil jeunesse provincial inc.

Title and statement of responsibility area

Title proper

Conseil jeunesse provincial inc.

General material designation

Parallel title

Other title information

Title statements of responsibility

Title notes

Level of description

Fonds

Reference code

CA ASHSB 0140

Edition area

Edition statement

Edition statement of responsibility

Class of material specific details area

Statement of scale (cartographic)

Statement of projection (cartographic)

Statement of coordinates (cartographic)

Statement of scale (architectural)

Issuing jurisdiction and denomination (philatelic)

Dates of creation area

Date(s)

  • 1973-1998, predominant 1974-1989 (Creation)
    Creator
    Conseil jeunesse provincial

Physical description area

Physical description

204 cm de documents textuels : 11 grands formats
0,2 cm d'enregistrements sonores : 1 disque de nylon ; 45 tours
68 cm de documents iconographiques : 426 photographies; 36 diapositives, 48 négatifs
2,5 cm d'images en mouvement: 1 vidéocassette; VHS, T-120
1,5 cm d'images en mouvement (informatiques): 2 DVD

Publisher's series area

Title proper of publisher's series

Parallel titles of publisher's series

Other title information of publisher's series

Statement of responsibility relating to publisher's series

Numbering within publisher's series

Note on publisher's series

Archival description area

Name of creator

Administrative history

En 1973, sous l'égide de la Société franco-manitobaine, vingt jeunes représentants de chaque région franco-manitobaine se réunissent à Saint-Boniface au Manitoba pour fonder le Conseil jeunesse qui opère alors sous les ailes de la Société franco-manitobaine. Lors de cette réunion, les représentants donnent au Conseil jeunesse le mandat de sensibiliser les jeunes au fait français et de les aider à vivre la langue et la culture franco-manitobaine. Lors de son assemblée annuelle en 1976, les membres du Conseil jeunesse provincial (CJP) adoptent la première constitution de l'organisme qui devient alors un organisme autonome. En 1978, le CJP déménage ses bureaux au Centre culturel franco-manitobain, rompant ainsi complètement ses liens avec la Société franco-manitobaine. En 1979, les associations jeunesses des quatre provinces de l'Ouest rassemblées sous le nom de L'Ouest en action, organisent On s'garoche à Batoche. Il s'agit d'un grand rassemblement de la jeunesse francophone de l'Ouest visant à sensibiliser les jeunes à leur histoire. C'est en 1980 que l'organisme lance un concours pour la création d'un drapeau franco-manitobain afin de donner aux francophones du Manitoba un symbole de ralliement. Cinq ans plus tard, dans le cadre de l'Année internationale de la jeunesse en 1985, on organise le premier rassemblement de la jeunesse franco-manitobaine à envergure provinciale intitulé Show Sont Nous. Cette activité a donné naissance à deux autres Show Sont Nous ainsi qu'à Foule Faire (première en 1989), Francotonne (première en 1994) et L'Affaire Farouche (première en 1998). Peu à peu, le mandat du CJP se transforme et l'organisme vise maintenant, en plus d'encourager les jeunes de 14 à 25 ans de vivre en français, à leur donner des compétences dans plusieurs domaines tels que la politique, l'éducation, la culture, l'économie, les sports, la santé, le patrimoine, les loisirs et les communications et ce, tout en représentant leurs intérêts dans chacun de ces domaines. Pour ce faire, l'organisme a organisé une grande variété de projets tels les camps d'été, plusieurs relais jeunesse dans le cadre du Festival du Voyageur, un grand nombre de stages en communication, économie et politique. Le CJP a aussi veillé à l'organisation et au bon fonctionnement de conseils étudiants dans les écoles secondaires francophones du Manitoba ainsi qu'à leur union par l'entremise de l'Association des Conseils Étudiants (ACE). De plus, le CJP veille à la création d'un programme coopératif d'emploi pour les étudiants de niveau secondaire et universitaire. Il participe en outre à l'organisation des Jeux du Manitoba, de stages de leadership annuel, du Parlement jeunesse, et de la Chicane électrique. Le CJP contribue donc au développement de la vie en français pour la jeunesse franco-manitobaine et à la création d'une jeune élite francophone.

Custodial history

Les documents ont été entre les mains du Conseil jeunesse provincial jusqu'en 1992, date à laquelle les documents ont été transférés à la Société historique de Saint-Boniface suivant la signature d'une convention entre les deux organismes. Le fonds a été traité en automne 2001 grâce à un financement du Conseil canadien des archives. Les documents ont été placés dans des chemises et des boîtes de qualité archivistique.

Scope and content

Ce fonds documente les activités et le fonctionnement du Conseil jeunesse provincial. On y trouve des documents concernant les politiques internes de l'organisme. Il contient de plus les procès-verbaux de l'organisme ainsi que ceux de plusieurs comités conjoints francophones dans lesquels le CJP a été actif tels le Comité d'orientation de la Fédération de la jeunesse canadienne-française, le Comité du Salon du livre, le Conseil des jeunes travailleurs et universitaires, et le Comité du logement collégial. On trouve aussi dans ce fonds de la correspondance avec plusieurs organismes franco-manitobains, ainsi qu'avec plusieurs organisations s'adressant à la jeunesse et aux communautés minoritaires. Ce fonds documente aussi les activités financières du CJP ainsi que sa relation avec le Secrétariat d'État. Il contient de plus, plusieurs mémoires présentés par le CJP à divers groupes de travail ou commissions. Cependant, ce fonds documente principalement les activités variées de l'organisme. On y trouve des documents concernant divers stages de formation, quelques cours et concours organisés par le CJP, des études variées ainsi que des articles et exemples de journaux créés par le CJP pour les jeunes franco-manitobains et qui ont généralement paru dans La Liberté. Ce fonds documente aussi l'organisation de spectacles et de tournées de plusieurs artistes franco-manitobains comme Daniel Lavoie, Cripi, la Famille Laroche, Maurice Paquin, Soleil, ou Vincent Dureault. On trouve aussi de l'information sur la création d'émissions télévisées et radiophoniques pour les jeunes, l'organisation de radio scolaires ainsi que les efforts du CJP pour rejoindre les élèves francophones de toute la province. Il y a plusieurs documents sur la création de programmes de création d'emploi, d'un centre d'accueil pour les jeunes et de voyages échanges. Le Festival du Voyageur y trouve aussi sa place par l'entremise de documents portant sur les relais jeunesse dirigés par le CJP. Plusieurs documents textuels et photographiques concernent la création d'une ligue de soccer mineure dans la région de la Seine, et plusieurs activités comme On s'garoche à Batoche, l'Année internationale de la jeunesse, la Marche de Batoche, Show Sont Nous et les camps d'été Campanous, Camp informatique, Camp ambulant et le Camp Exploration de la ville. Finalement, le fonds contient plusieurs documents publicitaires, communiqués de presse, affiches et coupures de presse annonçant les activités du CJP.

Notes area

Physical condition

Bon état en général.

Immediate source of acquisition

Arrangement

La correspondance a été classifiée de plusieurs façons suivant les systèmes de classification variés de l'administration du Conseil jeunesse provincial. Une partie de la correspondance a été classée par correspondant, une autre partie a été classée en ordre chronologique et divisée en correspondance envoyée et correspondance reçue par le CJP. Les lettres concernant les écoles françaises et l'Affaire Forest ont aussi été séparées du reste de la correspondance et mises dans des dossiers à part.

Language of material

Script of material

Location of originals

Availability of other formats

Restrictions on access

Aucune restriction à l'accès.

Terms governing use, reproduction, and publication

L'autorisation du service des archives est requise pour toute publication.

Finding aids

Il y a un répertoire détaillé des documents de ce fonds. Voir http://archivesshsb.mb.ca/search.aspx
Il n'y a pas encore d'instrument de recherche pour les photographies.

Les documents de ce fonds se trouvent dans:
Boîtes: 1169 à 1186
Photographies: SHSB 19896 à SHSB 20238
Diapositives: 8461 à 8497
Grands formats: G115
Disque: D4
Vidéos: VC 0923, CD 1768 et CD 1769

Associated materials

Related material: Voir le fonds Société franco-manitobaine qui documente les premières années du Conseil jeunesse provincial ainsi que l'organisation de l'activité On s'garoche à Batoche. Voir le fonds Société Radio-Canada - CKSB pour un enregistrement sonore des événements qui se sont déroulés lors de On s'garoche à Batoche.

Related materials

Accruals

Le premier versement a été fait en été 1992.

Language of material note

Une petite partie des documents (surtout de la correspondance) est en anglais.

Alternative identifier(s)

Standard number area

Standard number

Access points

Place access points

Name access points

Genre access points

Control area

Description record identifier

Institution identifier

Rules or conventions

Status

Final

Level of detail

Partial

Dates of creation, revision and deletion

Révision: 20 juillet 2012

Language of description

  • French

Script of description

Sources

Accession area

Related people and organizations

Related places

Related genres