Belcourt, Georges-Antoine, 1803-1874

Identity area

Type of entity

Person

Authorized form of name

Belcourt, Georges-Antoine, 1803-1874

Parallel form(s) of name

Standardized form(s) of name according to other rules

Other form(s) of name

Identifiers for corporate bodies

Description area

Dates of existence

History

Georges-Antoine Belcourt est né le 22 avril 1803, à la Baie-du-Fèvre, comté d'Yamaska. Il a fait ses études à Nicolet et a été ordonné prêtre le 10 mars 1827. Il a été curé de Sainte-Martine dans la région de Montréal avant de se décider à suivre Mgr Provencher à la Rivière-Rouge en 1830. Avant son départ, il passe quelques mois à la mission du Lac-des-Deux-Montagnes à se familiariser avec les langues amérindiennes. Parti de Montréal le 26 avril 1831, il arriva à Saint-Boniface le 17 juin. Il habita d'abord à Saint-Boniface où il s'adonna à l'étude de la langue des Sauteux (Ojibwa ou Anishinabe). Dans les année 1832 à 1833, il commença son travail de missionnaire chez les Sauteux. Il fonda le village de Baie-Saint-Paul. Par la suite il fonda des missions à Wabassimong et à la baie des Canards. En 1839, il fit paraître à Québec une petite grammaire sauteuse. Il travailla aussi pendant de nombreuses années à un dictionnaire sauteux. En 1844, il appuya les revendications des Métis défendant leurs droits. En février 1846, il dirigea des réunions et rédigea une pétition qui donna lieu à une enquête sur les activités de la Hudson's Bay Company. Rappelé au Québec en 1847, il est revenu en 1848 dans l'Ouest fonder une mission à Pembina. Il continua de conseiller les Métis dans leurs revendications auprès de la Hudson's Bay Company. En 1853, Belcourt pris la charge de la mission de Saint-Joseph (Walhalla, North Dakota). Pendant cette période, il fonda une communauté de religieuses, les Soeurs de la Propagation de la Foi, qui connut une brève existence, soit de 1854 à 1859. En 1859, il quitta le Nord-Ouest et fut envoyé à la paroisse de Rustico (Île-du-Prince-Edouard). Il fut à l'origine de la Farmers' Bank of Rustico, première banque du peuple fondée au Canada, précurseur des caisses populaires. Il passa ses derniers jours à Shediac au Nouveau-Brunswick où il est décédé le 15 décembre 1874.

Places

Legal status

Functions, occupations and activities

Mandates/sources of authority

Internal structures/genealogy

General context

Relationships area

Access points area

Subject access points

Place access points

Occupations

Control area

Authority record identifier

Institution identifier

Rules and/or conventions used

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

Language(s)

Script(s)

Sources

Maintenance notes

  • Clipboard

  • Export

  • EAC

Related subjects

Related places